Patins réducteurs d’attrition

Dans le cadre d’un partenariat SNCF/ SERP/SATEBA, un brevet commun a été déposé sur la pose de patins réducteurs d’Attrition (PRA) en polyuréthane sur traverses béton. Mis en oeuvre par projection (procédé Baytec) ou par semelle collés, ces patins apportent des avantages indéniables et démontrés :

  • Amélioration de l’interface traverse/Ballast par diminution du frottement
  • Résultat immédiat : une traverse qui diminue considérablement la vitesse d’usure du ballast et augmente proportionnellement la conservation du nivellement de la voie
  • Possibilité de réduire l’épaisseur du ballast jusqu’à un tiers, en particulier sur ouvrages d’art où les gains de poids sont essentiels.
Patin réducteur d'attrition

Patin réducteur d’attrition

L’intégration de semelles polyuréthanes dans la traverse pendant la fabrication garantit :

  • une très forte résistance à l’arrachement ce qui assure une très longue durée de vie du produit
  • Une protection des bords du patin lors des opérations de bourrage.

Depuis 1990, de nombreux essais ont été effectués sur le réseau SNCF. A ce jour 90 000 traverses avec PRA sont utilisées sur le réseau français et étranger (Espagne et Angleterre), et les essais effectués ont démontré des résultats très satisfaisants :

essais traverses PRA